Monnaie - Bourdigal

Ce domaine s'est appelé: Bourdigal (1451 et 1483, Archives départementales), Bourdigale (1751, acte notarié), Bournigalle (1767, acte notarié), Petit Bordigal (XVIIIe siècle, carte de Cassini), Bourdigal (1791, Archives départementales, Biens nationaux), Bourdigal (1793 et 1794, actes notariés), Bourdigal (1810, Hypothèque de Tour), Bourdigal (1818 et 1944, cadastre).
Cet ancien fief releva de Château-Renault jusqu'au milieu du XVIIe siècle et, ensuite, de la châtellenie de Monnaie. Par acte du 6 avril 1451, Jean Hardouin, écuyer, seigneur de Noeray, le vendit à Jacques Charrier, époux de Martine Bérard. Celle-ci, devenue veuve, épousa, en secondes noces, Pierre Marques, écuyer, qui le 9 décembre 1483, vendit Bourdigal à l'abbaye de Marmoutier. En 1791, ce fief et ces dépendances furent vendus nationalement sur ce monastère au prix de 29.000 livres.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire