Luynes - Malitourne

Ce domaine s'est appelé: Manitourne (1525 et 1586, Archives départementales), Malitourne (1639, rôle des fiefs de Touraine, rôle de Maillé), Malitourne (1685, 1708, 1724 et 1736, actes notariés), Malitourne (1749, Archives départementales), Malitourne (1763, 1778 et 1788, actes notariés), Maridorne et Malitourne (1781, acte notarié), Maritourne (1785, archives communales de Luynes, plan terrier), Malitourne (XVIIIe siècle, carte de Cassini), Malitourne et Les Malitournes (1811, cadastre), Malitourne (1888, archives départementales), Malitourne (1958, cadastre et carte IGN). Il faisait partie de la paroisse de Sainte-Geneviève de Luynes.
Cet ancien fief, ayant droit de basse justice, relevait de Bréhémont et de Launay, à foi et hommage simple et cinq sols de service annuel. En 1525, il appartenait à Catherine Ayrolde, veuve de Jean Paulmier; en 1586, à Jean Fourneau qui rendit aveu le 15 janvier; en 1735, à Mathieu François; en 1749, à Honorée Chardon, veuve de Charles Daveau de Chavaigne, qui rendit hommage le 9 septembre; en 1778-1788, à Claude-Aimé de Chavaignes, demeurant à Angers, qui rendit aveu le 31 mars 1778 et le 1er avril 1788 au duc de Luynes. On y voyait une chapelle.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire