Panzoult - Le Croulay

Ce domaine a porté les noms de: Terra de Crule (1083, cartulaire de Noyers), Terra de Crule (1087, cartulaire de Noyers), Terra de Crulliaco (1130, cartulaire de Noyers), Le Grand-Croulay (1689), Le Croulay (XVIIIe siècle, carte de Cassini), Le Croulay (1831 et 1967, cadastre).
Cet ancien fief relevait de L'Île-Bouchard à foi et hommage plain. Vers le milieu du XIe siècle, il fut donné à l'abbaye de Noyers par le nommé Effroy Capitherius et passa ensuite aux mains des seigneurs de L'Île-Bouchard, puis à la famille du Pont. En 1689, il appartenait à Jean du Genest, écuyer, qui comparut, le 26 février, au ban de la noblesse du bailliage de Chinon. Il existait sur ce fief un couvent de Cordeliers, que l'on supprima peu de temps avant la Révolution. Les cens et rentes appartenant aux religieux furent donnés aux Cordeliers de L'Île-Bouchard. N. Poirier des Bournais acheta, moyennant une rente, les terrains et les bâtiments. En 1791, l'habitation claustrale et l'église était en ruines. Dans une grotte, près du Croulay, se trouve une source d'eau ferrugineuse.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire