Notre-Dame-d'Oé - La Chassetière

Ce domaine a porté le nom de Chasselière-Remettière au XVIIIe siècle. Cet ancien fief relevait du château de Tours, pour 64 arpents; du fief des Grandes-Brosses, pour 40 arpents; du fief de Mettray, pour 26 arpents; du fief de la Roche-Bourdeil, pour 5 arpents; et des fiefs de la prévôté d'Oë, de Chanceaux, de l'Auberdière et de la Gatinière pour le reste du domaine. Il était dû au seigneur, par ses tenanciers: 6 livres 13 sols et 6 deniers et 101 boisseaux de tous grains, de rente annuelle. Le château a été bâti dans la première moitié du XVIIe siècle, par un des membres de la famille Brodeau.
Au cours du XVIe siècle, le fief de Remettière, relevant du château de Tours, fut réuni à La Chassetière.
Les seigneurs de La Chassetière furent:
  1. En 1521-1528, les deux domaines (Chassetière-Remettière), appartenaient à Jehan Brodeau, marchand pelletier à Tours.
  2. Victor Bodeau, fils du précédent, conseiller et secrétaire du roi, épousa, par contrat du 3 mai 1528, Catherine de Beaune, dont il eut Victor II, qui suit.
  3. Victor Brodeau, deuxième du nom, seigneur de la Chassetière et de Candé, conseiller et secrétaire du roi, eut, de son mariage avec Marie Courtin, Victor, qui suit; Jacques né à Candé, paroisse de Monts, le 22 juillet 1576, et deux autres fils, morts dans les guerres.
  4. Victor Brodeau, troisième du nom, seigneur de la Chasselière, de Candé et de Vaugrigneuse, eut quatre enfants de son mariage avec Catherine de Val: Jean, marquis de Chastres, seigneur de Candé, grand-maître des eaux et forêts de l'Île-de-France, décédé à Candé, paroisse de Monts, le 21 décembre 1712; Louis, colonel d'un régiment d'infanterie, gouverneur du Mont-Saint-Michel; Anne, mariée au marquis de Curtigny; Charlotte. En 1656, Victor Brodeau vendit la Chassetière- Remettière au suivant, au prix de 17.550 livres.
  5. François Besnard, bourgeois de Tours, seigneur de la Chassetière, épousa Jeanne Tonnereau. Il mourut avant 1670, laissant un fils, Jean, qui suit, et une fille, Jeanne, mariée à René Aveline, écuyer, seigneur de Montbonneau et du Clos, vice-président au bureau des finances de Tours.
  6. Jean Besnard, seigneur de la Chassetière, en partie, est mentionné avec cette qualification dans un acte de 1719.
  7. Joseph Aubry, conseiller du roi, lieutenant-général criminel examinateur au bailliage de Tours, seigneur de la Chassetière, en partie, 1668-1723.
  8. René le Gras, deuxième du nom, écuyer, seigneur de Sécheval et de la Chassetière, né le 12 octobre 1680, commissaire de l'artillerie de France, conseiller du roi, chevalier d'honneur au bailliage et siège présidial de Tours (par lettres du 20 mai 1707), inspecteur des fermes générales, entrées et sorties du royaume et autres droits en dépendant, dans l'étendue de la direction de Tours (par provisions du 22 avril 1708), trésorier de France et général de finances en la généralité de Tours (par lettres données à Paris, le 10 mai 1719), mourut le 22 janvier 1765. Par contrat du 26 octobre 1707, il avait épousé Marie-Anne Haguelon, fille de Pierre Haguelon, écuyer, président-trésorier de France à Moulins, et de Anne Cartier. De ce mariage sont issus: René, qui suit; Marie-Madeleine, mariée, le 1er mai 1739, à Louis de Soolmaker, capitaine de cavalerie; Marie-Anne; François-Élisabeth-Louise; Anne-Françoise, prieure de l'abbaye de Fontrevault. Marie-Anne Haguelon mourut le 20 février 1765.
  9. René le Gras, troisième du nom, chevalier, seigneur de la Chassetière, de Sécheval, du Clos, de Mortagne-la-Vieille, etc..., né le 14 novembre 1725, officier d'artillerie, puis chevalier d'honneur au bailliage et siège présidial de Tours (par provisions du 30 janvier 1765), épousa, par contrat du 20 janvier 1756, Charlotte-Jeanne d'Azy de Tavigny, fille de Nicolas d'Azy de Tavigny, chevalier, seigneur de Mortagne-la-Vieille, et de Geneviève-Marie Le Febvre. De ce mariage sont issus: René, qui suit; Charles-Nicolas, capitaine au régiment de Colonel-général (cavalerie); Alexandre-René, officier au régiment de Barrois; Julie-Marie-Charlotte; Claude-Marie-Lydie, mariée, le 31 juillet 1784, à Joseph Chevarier, écuyer, seigneur d'Ydoine et des Boulards.
  10. René le Gras, quatrième du nom, chevalier, seigneur de la chassetière et de Mortagne-la-Vieille, officier au régiment de Barrois, lieutenant des maréchaux de France, chevalier d'honneur au bailliage et siège présidial de Tours, maire de cette ville du 14 novembre 1821 au 16 février 1828, chevalier de la Légion d'honneur, épousa, en 1786, Anne-Élisabeth Duchamp du Porteau de la Frillière, fille de Louis-Auguste Duchamp du Porteau, seigneur de la Frillière, capitaine au régiment Royal-infanterie, et de Anne-Élisabeth Chicoisneau de la Motte. Il eut plusieurs enfants. Le 22 juin 1782, il vendit la Chassetière à Philippe Vallée de Hautmesnil.
  11. Philippe Vallée de Hautmesnil, seigneur de la Chassetière et de Hautmesnil, né le 19 avril 1712, ingénieur en chef de la généralité de Tours, était fils d'Adrien Vallée, seigneur de Hautmesnil (élection de Coutances). Son fils, Pierre-Philippe Vallée, né à Chinon en 1745, fut ingénieur en chef du département d'Indre-et-Loire et mourut le 30 janvier 1826. Le 16 août 1784, Élisabeth Frapin, veuve de Philippe Vallée, rendit hommage au roi pour le fief de la Chassetière.
  12. Philippe Vallée, né le 11 janvier 1811, marié à Marie-Louise Chartier, dont il a eu: Philippe-Louis, né le 1er septembre 1843, et Marie, mariée à N. Rondier, magistrat.
La chapelle du château de la Chassetière est mentionnée dans le Registre de visite des chapelles du diocèse de Tours, en 1787.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire