Saint-Laurent-en-Gâtines - La Brosse

Ce domaine a porté les noms de: Erallum de Broceria (1285), Vieille-Brosse (1499), La Brosse (1639) , La Brosserie (1752), La Brosse (XVIIIe siècle, carte de Cassini) et La Brosse (1835 et 1937, cadastre). Il faisait partie de l'ancienne commune de Chenusson réunie à celle de Saint-Laurent en 1823. C'est un ancien fief relevant de la prévôté d'Oé.
Les seigneurs de La Brosse furent:
  1. François Cochinard, écuyer, vivant en 1557.
  2. Nicolas de Badoux, écuyer, seigneur de la Brosse, vivant en 1600, eut, de son mariage avec Antoinette du Verger, une fille, Anne, mariée, le 17 avril 1626, à Gilles de Préaux, fils de Gilbert de Préaux, marquis de Préaux, seigneur d'Herbault, conseiller d’État, sous-gouverneur de Louis XIII et lieutenant du roi, en Touraine, et de Charlotte de Lavardin.
  3. Gilles de Préaux, chevalier, seigneur de la Brosse, du chef sa femme, Anne de Badoux, fut lieutenant du roi à Ham et capitaine-gouverneur de Vendôme.
  4. Gilles de Préaux, fils du précédent, chevalier, épousa Françoise Bellanger et eut un fils unique, décédé en bas âge. Il mourut le 18 septembre 1662.
  5. Urbain de Salmon, écuyer, seigneur de la Brosse, du Châtellier, d'Auvines, de Marson, des Roches, de Malitourne, de la Gilottière, etc..., fut maintenu dans sa noblesse par ordonnance de l'intendant de la généralité d'Orléans, le 6 juin 1667 et le 14 septembre 1673. Il mourut en 1693, laissant huit enfants de son mariage, contracté le 27 février 1650, avec Marie Martin, fille de Jacques Martin, écuyer, seigneur de Villiers, trésorier de France à Blois, et de Marie Viart: François, seigneur du Chastellier et de Marson, décédé en 1708; Antoine, qui suit; Charles-Claude, seigneur de Loiré; Henri, prieur de Chesnegallon; Marie-Anne, Thérèse et Jeanne, religieuses au couvent des Ursulines de Vendôme; Catherine, mariée, le 9 juin 1696, à César-François de Renty, seigneur de la Bullière, capitaine de dragons.
  6. Antoine de Salmon, écuyer, seigneur de la Giraudière, de la lande, et de la moitié du fief de la Brosse, rendit aveu pour cette dernière terre à Julien Milon, prévôt d'Oé, le 20 juillet 1699. Il mourut le 22 février 1715, laissant quatre enfants de son mariage, contracté le 24 janvier 1696, avec Polixène Davy de la Pailletrie, fille d'Anne-Pierre Davy, écuyer, seigneur de la Pailletrie, et de Catherine d'Espinay: Antoine-François, qui suit; René-César, décédé en 1726; Angélique, religieuse à L'Encloître; et Marie-Anne de Salmon.
  7. Antoine-François de Salmon, écuyer, seigneur de la Brosse et de Chenusson, capitaine au régiment de la Fère-infanterie, épousa, le 26 mars 1731, Louise-Charlotte Hubert de Lauberdière, fille de Louis Hubert, écuyer, seigneur de Lauberdière, conseiller du roi, trésorier de France au bureau des finances de Tours, et de Charlotte Drouin. Il mourut en mai 1746, laissant quatre enfants: Antoine-Louis, Alexandre-César, Auguste et Charles-Louis.
  8. Alexandre-César se Salmon, seigneur de la Brosse, capitaine au régiment de Foix, chevalier de Saint-Louis, comparut, en 1789, à l'assemblée électorale de la noblesse de Touraine. Il eut trois enfants: Marie-Augustine, femme de Eugène-Casimir de Villate, comte d'Outremont, lieutenant-général; Pierre-Alexandre-César, lieutenant au régiment de la Tour d'Auvergne; et Thérèse-Clotilde, marié à Jean-Remy Noiret. Par licitation de 21 juin 1813, cette dernière devint seule propriétaire de La Brosse, qu'elle vendit, le 12 septembre 1834, à Auguste Abraham et à Angélique-Charlotte-Pauline Vallée, sa femme.
Le château actuel date de 1841. A la fin du XXe siècle, il appartient aux Wagner et, en 1902, aux Mac Carthy qui le revendent en 1999.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire