Marcé-sur-Esves - La Louère

Ce domaine s'est appelé: La Louère (1442), La Louère (1782), Château de la Louère (1833, cadastre), La Louère (1933, cadastre).
C'est un ancien fief ayant droit de haute, moyenne et basse justice. Il relevait de Bagneux, à foi et hommage simple et douze deniers de franc devoir. Jean Bazilleau et Isabeau Gauthier, sa femme, vendirent ce fief, le 13 septembre 1442, à Guillaume Dupuy et à Marie Ducormier, sa femme, qui eurent pour successeur Guillaume de Maulay. La Louère passa ensuite à Pierre de Berland (1595); à Philibert de Berland (1616); à Antoine et à Pierre de Berland, vivants en 1650; à René de Berland, premier du nom, vivant en 1670; à René de Berland II (1700); à René de Berland III (1746); en 1789, à Marie-Anne de Berland, fille du précédent, mariée à Charles, comte de Charitte, chef d'escadre. Elle rendit hommage, le 30 janvier 1789, à Balthazar Dangé d'Orsay, seigneur de Bagneux. Par lettres de novembre 1740, la justice fut réunie à celle de Bagneux. Les seigneurs de la Louère avaient les droits honorifiques dans l'église de Marcé. Vers 1620, Philibert de Berland fit construire dans cette église une crypte pour sa sépulture et celles de ses successeurs.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire