Pont-de-Ruan - Vonnes

Ce domaine a porté les noms de: Villa Votno (893, recueil des actes d’Eudes, roi de France), Votnum (900), Vozna (1108, charte du prieuré de Relay), Rocha de Vones (début XIIIe siècle, cartulaire de l’archevêché de Tours), La Roche de Vones (1348-1398, cartulaire de l’archevêché de Tours), Vonnes (1455), Vaulnes (1539), Vosnes (1639, rôle des fiefs de Touraine, rôle de Chinon), Vonnes (1732 et 1767, actes notariés), Vonne (XVIIIe siècle, carte de Cassini), Vonne (1819, cadastre), Vonnes (1933, cadastre).
C'est un ancien fief. En 1108, il appartenait à Guntel de Vonnes qui comparut comme témoin dans une charte de Hugues de Sainte-Maure, concernant le fief de Relay; vers 1250, à Hugues de Rillé; en 1455, à Jean Berruyer; en 1482, à Collinet Berruyer; en 1501, à Ambroise Berruyer; en 1537, à François Berruyer; en 1592, à Anne de Chergé, veuve de Charles d'Espinay; en 1612, à Horace Desjardins, contrôleur général des guerres, maire de Tours; en 1666, à Jacques Desjardins; en 1682, à Hippolyte Desjardins; en 1718, à Louis Le Bardou de Milliac; en 1782, à Jacques Le Breton, écuyer.
Le manoir actuel de Vonnes a été construit au XVIIe siècle pour Horace Desjardins. Dans son roman Le Lys dans la vallée, Balzac le désigna sous le nom de Clochegourde.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire