Sepmes - Le Puits

Cet endroit s'est appelé: Puy de Sepmes (XVe, XVIe et XVIIe siècles), Le Puy de Sepmes (1639), Le Puy (1771), Le Puy (XVIIIe siècle, carte de Cassini), Le Puy (1833 et 1945, cadastre) et Le Puits (carte IGN).
Cet ancien fief relevait de Bagneux, pour une partie, et du château de Sainte-Maure à foi et hommage lige et quinze jours de garde. En 1405, il appartenait à Jean de Craon; en 1407, à Pierre de Sepmes, qui rendit aveu au seigneur de Sainte-Maure le 4 juillet; en 1464, à Jehan du Bois; en 1500, à un autre Jehan du Bois; en 1509, à Philippe du Bois; en 1535, à Louis du Bois, curé de Rivarennes, qui fonda la chapelle du Crucifix dans l'église de Sepmes; en 1555, à Antoine Duval; en 1577-1591, à Charles du Raynier; en 1600, à Jean de Baygnan; en 1650, à Alexis de Baygnan; en 1695, à Françoise Goussay, femme de François Boussié; en 1700, à Jean Guyet, prêtre; en 1711, à Jacques-Charles Bigot, écuyer, marié, le 29 avril 1711, à Marie-Anne-Françoise Guyet, nièce du précédent; en 1754, à Pierre-Aimé Bigot de Pontbodin, écuyer; en 1762, à Pierre-Louis-Charles Bigot, écuyer; en 1770, à Balthazar Dangé d'Orsay, qui le vendit, le 3 septembre 1771, à René-François-Constance Dangé d'Orsay.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire