Tournon-Saint-Pierre - Gaudru

Ce domaine s'est appelé: Gaudru (1488), Gaudru (1639, rôle des fiefs de Touraine, rôle de Preuilly), Gaudru (XVIIIe siècle, carte de Cassini), Gaudru (1811, cadastre d’Yzeures-sur-Creuse), Gaudru (1812, cadastre de Tournon-Saint-Pierre), Gaudru (1948, cadastre). Ce lieu-dit fut coupé en deux lors de la création des communes. Le décret du 23 juin 1947 l’attribua complètement à Tournon-Saint-Pierre.
C'est un ancien fief. Dès le milieu du XVe siècle, il appartenait à la famille Le Souffleur de Gaudru. Jean Le Souffleur, écuyer, est cité dans des titres de 1455-1475. En 1488, Jacques Le Souffleur, écuyer, est qualifié de seigneur de Gaudru. Les registres d'état-civil de la paroisse de Tournon-Saint-Pierre font mention d'Antoine Le Souffleur, écuyer, mort le 9 janvier 1690; de Gilles Le Soufleur, écuyer, décédé le 26 décembre 1729; d'Antoine-Auguste Le Souffleur, aussi seigneur de Gaudru, vivant en 1754; et de Gilles Le Souffleur, écuyer, aussi seigneur  de Gaudru, décédé le 17 juillet 1776. Le 7 février 1786, ce fief, mis aux enchères publiques, fut adjugé à Hubert Pressigny. Il passa ensuite, vers 1789, aux mains de Stephanopoli-Démétrius de Commène, chevalier, issu des Commène qui ont donné six empereurs de Constantinople et dix empereurs de Trébisonde. Le seigneur de Gaudru avait le droit de chapelle et de banc seigneurial dans l'église de Tournon-Saint-Pierre. Un puits artésien a été creusé à Gaudru en 1858.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire