Tours - Rougemont

Ce lieu s'est appelé: Manerium de Rubeo Monte (vers 1330, Chronicon Abbatis Majorii Monasterii), Rougemont (XVIIIe siècle, carte de Cassini), Rougemont (1791, Biens nationaux), Rougemont (1811, cadastre de Sainte-Radegonde). Il faisait partie de la commune de Sainte-Radegonde.
Les abbés de Marmoutier y possédaient une maison de campagne communiquant avec le monastère par une galerie couverte. Au VIIe siècle, une église y fut bâtie, sous le vocable de saint Jean. Cette église fut détruite vers 1658 par François Morel, prieur de Marmoutier, qui se servit de ses débris pour réparer les terrasses du jardin. Vers 1330, Simon Le Maye, abbé de Marmoutier, fit bâtir un manoir à Rougemont, avec une chapelle qui fut reconstruite, en 1583, par le cardinal de Joyeuse. Charles Bourbon, abbé du même monastère, fit réparer le manoir et la chapelle en 1604. Il mourut dans ce lieu le 15 juin 1610. En 1791, Rougemont et ses dépendances, vendus nationalement, furent adjugés à Pierre Guizol, pour 153.500 livres.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire