Vallères - Fouchault

Ce lieu s'est appelé: Fouchaulx (XVe siècle, pouillé de Tours), Fouchault (1639, rôle des fiefs de Touraine, rôle de Montbazon), Fouchault (1640 et 1767), Fouchault (1783, acte), Fouchault (XVIIIe siècle, carte de Cassini), Fouchaut (1797, Biens nationaux), Fouchault (1813 et 1964, cadastre).
Cet ancien fief relevait de la châtellenie de Crassay, à foi et hommage lige et cinq sols de service.
En 1459, le fief de Fouchault appartenait à Pierre Godeau. Le 15 juin 1486, Jeanne Verjuste, veuve de Pierre Godeau, fonda, dans le logis seigneurial, une chapelle qui fut dédiée à saint Eutrope et à saint Blaise. Elle réserva aux seigneurs du fief le droit de présentation à ce bénéfice.
Jehan Godeau, écuyer, fils de Pierre, est mentionné dans un acte de 1486, avec la qualification de seigneur de Fouchault et de l'Hommaye.
Jehan Prunier, écuyer, seigneur de Fouchault, receveur général des finances, épousa Marie Rolland. En 1696, il fonda dans le cimetière de la paroisse de Saint-Saturnin de Tours, une chapelle qui fut placée sous le vocable de sainte Anne. Cette chapelle existait encore en 1662. On voyait, au-dessus du portail, les armes du fondateur: De gueules, à une tour d'argent.
Jean Prunier eut trois enfants: Jean, seigneur de Grigny, en Forez; Artus, seigneur de la Buissière; et Anne, mariée, le 3 avril 1521, à Gilbert Filiol, écuyer, seigneur de la Fauconnière.
Anne Prunier eut en partage la terre de Foucault. De son mariage avec Gilber Filiol, elle eut deux fils, Pierre et Gilbert, qui, par acte du 19 avril 1560, vendirent ce domaine à Scipion de Piovenne, chevalier, premier écuyer du roi, comte de Castel-Gomberte, en Italie.
Par son testament, passé à Blois le 2 avril 1562, Scipion de Piovenne demanda à être inhumé dans sa chapelle de Fouchault. Il mourut ver 1565, laissant, de son mariage avec Claude Robertet, une fille unique, Hippolyte-Louise, dame de Fouchault, mariée, en premières noces, à François de la Rouère, seigneur d'Esclavolles, qui fut tué à la bataille de Senlis, en 1589, et, en secondes noces, le 6 janvier 1596, à Blaise de Chaumejan.
Blaise de Chaumejan, marquis de Fourilles, baron d'Huriel, seigneur de Fouchault, du chef de sa femme, grand-maréchal des logis du roi et conseiller d’État, vivait encore en 1620. Sa femme mourut au château de Montreuil, en Touraine, en octobre 1609, et eut sa sépulture dans la chapelle de Fouchault. Quelque temps après, son corps et celui de Scipion de Piovenne, inhumé dans le même lieu, furent exhumés pour être transporté à l'église paroissiale de Vallères.
Blaise de Chaumejan eut, entre autres enfants, René, marquis de Fourilles et seigneur de Fouchault, capitaine des Gardes et grand-maréchal des logis du roi (1638); René-Michel, gouverneur de Touraine (1636), mort en 1644; et Michel-Denis.
Ce dernier, seigneur de Fouchault après son frère René, conseiller d’État et lieutenant-général des armées du roi, mourut en 1667. Il avait épousé, en premières noces, le 12 avril 1632, Geneviève Foulé, veuve de Charles Mesnardeau, seigneur de Beaumont, et fille de Jacques Foulé, maître des requêtes, et de Marie Charron; et, en secondes noces, le 23 janvier 1644, Anne de Croisille, fille de Nicolas de Croisille, conseiller d’État, et d'Anne de Tuffani. Du premier lit, il eut une fille; du second lit, Louis et Henri.
Louis de Chaumejan, marquis de Fourilles et seigneur de Fouchault, lieutenant aux Gardes françaises, puis conseiller d’État, mourut en 1668. La terre de Fouchault passa à son frère, Henri.
Henri de Chaumejan, marquis de Fourilles, brigadier des armées du roi, décédé le 28 février 1718, laissa, entre autres enfants, de son mariage avec Marie-Claire Diedeman, fille de Jean Diedeman, seigneur de la Riandrie, grand-bailli aux États de Lille, Blaise et Louis. Ce dernier rendit aveu au seigneur de Crassay le 2 avril 1745.
Blaise de Chaumejan, marquis de Fourilles, seigneur de Fouchault, abbé de Saint-Vincent de Senlis, mourut le 25 février 1765, âgé de 75 ans. En lui s'éteignit la maison de Chaumejan.
La terre de Fouchault passa ensuite à Charles-Louis Prévost de Saint-Cyr, ancien colonel du régiment d'Angoumois et chevalier de Saint-Louis (1776), puis à Nicolas-Charles-Claude Prévost de Saint-Cyr (fils de Charles-Louis), maître des requêtes du roi (1777-1789).
L'ancien château de Fouchault dut démoli vers 1830. Sa construction datait du XVe siècle.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire