Rouziers-de-Touraine - Fontaine

Ce domaine a porté les noms de: Fontaines Maran, Fontaines Roziers (XVIe, XVIIe et XVIIIe siècles), Fontaines (1639, rôle des fiefs de Touraine, rôle de Maillé), Fontaine Roziers (1721, acte notarié), Fontaine (XVIIIe siècle, carte de Cassini), Fontaine (1864, acte notarié), Fontaine (1827, cadastre), Château de Fontaine (1933, cadastre), Château de Fontaine (1958, carte IGN).
Cet ancien fief dépendait de la terre seigneuriale de Rouziers. Le château fut construit, vers 1450, par Jean 1er du Bois.
Les seigneurs de Fontaine furent:
  1. Jacques Hamart, écuyer, et Isabeau Boursillonne, sa femme, vendirent cette terre à Jean du Bois, par acte du 8 mai 1447.
  2. Jean du Bois, écuyer, secrétaire de la reine et maître d'hôtel du roi, épousa Louise de Sillon et eut un fils unique, Jean II, qui suit. Il mourut vers 1490. Sa veuve rendit hommage pour la terre de Fontaine, le 6 novembre 1502.
  3. Jean du Bois, deuxième du nom, chevalier, seigneur de Fontaine, Bois-Bourdeil, Maran, etc..., contrôleur général et secrétaire des finances, épousa, le 6 octobre 1493, Jeanne Bohier, fille d'Astremoine Bohier et d'Anne du Prat. De ce mariage sont issus: François, né à l'hôtel de la Massequière, à Tours, le 20 mars 1495, mort jeune; Charles, né à Tours, le 23 mai 1496; il eut pour parrains le roi Charles VIII et Thomas Bohier, général des finances de Normandie, et pour marraines, la Reine et Mme de Villequier de la Guerche; Catherine, née à Tours, le 14 juin 1497; Thomas, né à Tours, le 17 février 1499; Antoine, protonotaire du Saint-Siège; Jeanne, qui épousa Jean Tesnière, bailli du Vendômois; Astremoine, qui suit; deux enfants, morts en bas âge. Jean du Bois mourut en 1539, âgé de 87 ans, et fut inhumé dans la chapelle des Cinq-Plaies, dans l'église de Rouziers.
  4. Astremoine du Bois, chevalier, seigneur de Fontaine-Maran et de Sonzay, maître d'hôtel du roi, épousa, dans l'église Saint-Saturnin de Tours, le 30 novembre 1537, Jeanne de Fortia, fille de Bernard de Fortia, seigneur de Paradis et de la Branchoire, et de Jeanne Miron, et eut six enfants: Antoine, qui suit; Jeanne, née le 3 février 1543; Charles, né le 8 mai 1544, chevalier de Malte, décédé le 14 octobre 1570; Jean, né à Tours, le 7 décembre 1546; Astremoine, né le 23 octobre 1553; Marie, née à Tours, le 25 décembre 1550. Astremoine du Bois fut maire de Tours en 1564-1565.
  5. Antoine du Bois, chevalier, seigneur de Fontaine-Maran, né à Tours, le 15 octobre 1541, épousa, en avril 1571, Marie Prudhomme, fille de Louis Prudhomme, écuyer, seigneur de Fontenay, et de Marie Lhuillier, et eut quinze enfants. Devenu veuf, il entra dans les ordres, et fit partie de la congrégation de l'Oratoire. Il mourut à Paris le 29 avril 1627, âgé de 85 ans. Son corps, rapporté en Touraine, fut inhumé dans l'église du prieuré de L'Encloître. Son cœur fut déposé dans la chapelle du château de Fontaine.
  6. Pierre du Bois, fils aîné du précédent, chevalier, seigneur de Fontaine-Maran, épousa, le 17 février 1604, Françoise Olivier, fille de Jean Olivier, seigneur de Leuville, et de Suzanne de Chabannes. De ce mariage naquirent plusieurs enfants, entre autres, Jean, qui suit, et Louis, marquis de Givry, grand bailli de Touraine (1662).
  7. Jean du Bois, troisième du nom, chevalier, seigneur de Fontaine et de la Roche-Bourdeille, enseigne au régiment de Bellegarde, épousa, par contrat du 6 février 1647, Isidore-Marie de Salins de la Fin, fille de Philippe-Guy de Salins de la Fin, seigneur de la Nocle, et de Charlotte de Saint-Gelais de Lusignan. Il eut plusieurs enfants, entre autres, Jean IV.
  8. Jean du Bois, quatrième du nom, seigneur de Fontaine. Vers 1670, cette terre passa aux mains d'Angélique-Isidore du Bois.
  9. Angélique-Isidore du Bois, dame de Fontaine-Rouziers, de la Roche-Bourdeille et du Plessis-Barbe, épousa, en premières noces, Claude Cottereau, écuyer, seigneur de la Bédouère. Elle contracta un second mariage, le 2 mai 1695, avec César de Coutance, fils de Hardouin de Coutance, chevalier, et de Henriette Daen. Ce mariage fut célébré dans la chapelle du château de Fontaine.
  10. Louis-Thomas du Bois, dit Olivier, fils de Louis du Bois, marquis de Leuville et de Givry, seigneur de la Mauvissière et de la Roche-Bourdeille, lieutenant-général des armées du roi, grand-bailli de Touraine en 1699, devint seigneur de Fontaine en 1725. Il mourut le 3 avril 1742. Il avait épousé, en premières noces, en mai 1708, Louise-Philippe Thomé, et, en secondes noces, le 2 juin 1725, Marie Voysin, fille de Daniel-François Voysin, chancelier de France, et de Charlotte Trudaine. Il n'eut pas d'enfants du premier lit. Du second mariage naquit une fille unique, Antoinette-Madeleine, qui épousa, le 8 mars 1745, Charles-Léonard (ou Bernard) de Baylens.
  11. Charles-Léonard de Baylens, marquis de Poyanne, lieutenant-général des armées du roi, grand-bailli de Touraine (1742), fut seigneur de Fontaine, par suite de son mariage avec Antoinette-Madeleine du Bois. Il en eut une fille, Henriette-Rosalie, qui épousa, par contrat du 17 février 1767, Maximilien-Alexis de Béthune.
  12. Maximilien-Alexis de Béthune, duc de Sully, seigneur de Fontaine, du chef de sa femme, était fils de Maximilien-Antoine-Armand de Béthune, prince d'Enrichemont et de Boisbelle, duc de Sully, pair de France, et de Louise-Gabrielle de Châtillon. Il mourut le 24 juin 1776. Sa femme était décédée le 14 octobre 1772. De leur mariage naquit une fille unique, Maximilienne-Augustine-Henriette.
  13. Maximilienne-Augustine-Henriette de Béthune, duchesse de Sully, dame de Fontaine, comparut, par fondé de pouvoir, à l'assemblée électorale de Touraine, en 1789. Elle épousa Armand-Louis-François-Edme de Béthune-Charrost.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire