Marray - La Roche-d'Alès

Ce domaine s'est appelé: La Roche-Courtallais (1508), La Roche-d’Alais (1639, rôle des fiefs de Touraine, rôle de Saint-Christophe), La Roche-d’Alais ou La Roche-Menou (XVIIIe siècle), La Rochemenou (XVIIIe siècle, carte de Cassini), La Rochemenou (1796), La Roche-d’Alais (1834, cadastre), La Roche-d’Alès (1934, cadastre).
C'est un ancien fief. En 1520, il appartenait à François d'Alais, chevalier, premier médecin du roi, qui épousa Martine Le Gautier. De ce mariage naquit une fille, Martine, mariée à Martin Fumée.
Martin Fumée, écuyer, maître des requêtes, seigneur de la Roche d'Alais, du chef de sa femme, eut onze enfants: Adam, seigneur des Roches-Saint-Quentin, maître des requêtes, décédé le 17 octobre 1574; Antoine, seigneur de Blandé, mort en 1587; François, juge au présidial de Poitiers; Nicolas, évêque de Beauvais, décédé le 3 mars 1592; François, Pierre et Jacques, morts jeunes; Claude, conseiller au parlement de Paris; Martin, qui suit; Marie et Françoise.
Martin Fumée, seigneur de la Roche-d'Alais et de Genillé, gentilhomme de la chambre du duc d'Anjou (1573), épousa Marie Louet, fille de Clément Louet, maître des requêtes, et de Marguerite Querlavoine. Marie Louet, dame de la Roche-d'Alais, épousa, en secondes noces, vers 1605, Jean de Ronsard, chevalier, seigneur de la Possonnière. Après sa mort, la Roche-d'Alais passa à sa fille, Madeleine Fumée, mariée le 4 juin 1618, à René de Menou, chevalier, seigneur de Boussay, baron de Courgain, gentilhomme ordinaire de la chambre du roi et maître des eaux et forêts du comté de Loches. Celui-ci eut dix-neuf enfants, entre autres, Jacques, tué au siège de Gravelines à l'âge de 17 ans; René, chevalier de Malte, commandeur de la Guerche; Pierre, lieutenant de vaisseau et François, seigneur de la Roche-d'Alais.
François de Menou, chevalier, seigneur de la Roche-d'Alais, épousa Marie Adriansin, fille unique de René Adriansin, écuyer, seigneur de Céphoux et des Fourneaux (1668). De ce mariage naquirent: René, qui suit; Louis, officier de marine; Charles, chanoine de l'église de Tours; Jean, mort jeune; Alexandre, major du régiment de La Fère et chevalier de saint Louis, et quatre filles, religieuses.
René de Menou, chevalier, seigneur de la Roche d'Alais, lieutenant d'artillerie (1740) eut plusieurs enfants de son mariage avec N. Diécaut d'Aigremont, entre autres, Bonne-Dorothée, dame de la Roche-d'Alais, qui épousa en 1751, René-Luc-Abel Paris de Rougemont, capitaine au régiment de la Marche.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire