Saint-Flovier - Le Roulet

Ce domaine s'est appelé: Rollet, Champviroir ou Champirouet (XVe et XVIe siècles), Le Roulet (1589), Le Roulet (1639, rôle des fiefs de Touraine, rôle de Preuilly), Roullet (1700), Roullet (XVIIIe siècle, carte de Cassini), Le Roulet (1813, cadastre), Le Roullet (1852), Le Roulet (1943, cadastre).
Cette ancienne châtellenie relevait de la baronnie de Preuilly, à foi et hommage lige et une épée d'arme, à muance de seigneur. On y voyait une forteresse dont les Anglais s'emparèrent en 1359. En 1362, le maréchal de Boucicaut, pour racheter cette place, leva une contribution sur toute l'étendue de la châtellenie de Loches. Aujourd'hui, il ne reste que des ruines de l'ancienne demeure seigneuriale. Un château a été bâti à la fin du XVIIIe siècle par René-Louis-François, marquis de Menou, mais il a disparu, comme le troisième château du XIXe siècle (photo).
Hugues de Saint-Flovier, premier seigneur connu du Roulet, vivait en 1175. Cette terre passa ensuite dans la maison de Preuilly, puis dans la famille d'Eschelles.
Le 29 mars 1434, Tiercelet d'Eschelles rendit hommage au baron de Preuilly pour sa terre du Roulet. Son fils, Pierre, propriétaire du même domaine, est cité dans un acte du 13 août 1453.
Vers 1459, Louis de Maraffin, conseiller et chambellan du roi, était seigneur du Roulet. De son mariage avec Peronnelle de Liniers, fille de Michel de Liniers, seigneur d'Airvault, et de Marie Rousseau, il eut: Louis, qui suit; Guillaume, évêque de Noyon; Philibert, prieur de la Charité-sur-Loire.
Louis de Maraffin, deuxième du nom, seigneur du Roulet (1474), eut, de son mariage avec Catherine d'Avaugour, un fils unique, François, qui, outre la terre du Roulet, posséda celles d'Obterre, de Terre-Fronte, de la Meilleraye, de Rochecot, de Bois-Buffin, de Vueil et du Plessis d'Arran.
Louis de Maraffin, troisième du nom, fils de François de Maraffin et de Françoise d'Avaugour de Courtalain, transmis la terre du Roulet à François de Maraffin III, son fils ainé (1582); mais celui-ci étant mort peu de temps après, sans laisser de postérité, la terre du Roulet et celles du Notz et de Rochecot passèrent à sa sœur Anne, mariée vers 1584, à Adrien du Fau. Devenue veuve, Anne de Maraffin épousa, en secondes noces, Pierre de Coningham, seigneur de Cangé et qui fut, ainsi, seigneur du Roulet. Elle mourut le 24 novembre 1586.
Daniel de Thianges, écuyer, acheta le Roulet, vers 1600, aux héritiers de Maraffin. De son mariage avec François Renard, il eut: Louis, qui suit; Marie, née à Saint-Flovier, le 19 juin 1619; Françoise, mariée, le 13 juin 1650, à Philippe-Emmanuel de la Bouchardière, seigneur de la Vienne et du Cormier; Charlotte, femme d'Antoine de Sanson, seigneur d'Avignon; Jeanne, mariée à René Sauvage, écuyer, seigneur de la Renauderie.
Louis de Thianges, chevalier, seigneur du Roulet et de Saint-Flovier, fut mis en possession de l'héritage paternel vers 1640. Ami du fameux duc de Beaufort et l'un de ses importants, il prit une part active aux troubles de la Fronde. Lorsque la paix fut rétablie, il vint habiter le château du Roulet, où il se livra à toute espèce de vexations à l'égard des habitants de Saint-Flovier et, en particulier, du curé.
On conserve, dans les archives de cette commune, un livret portant ce titre: Nota des gens issus huguenots, sacrilèges, assassinateurs, voleurs et meurtriers. C'est une sorte de procès-verbal relatant les mauvaises actions de Louis de Thianges, envers le curé et plusieurs autres personnes. La conduite de ce personnage eut de telles conséquences qu'il fut poursuivi en justice et mis en prison. Nous ne connaissons pas l'issue du procès.
Louis de Thianges était mort en 1650. Marie, sa fille unique, épousa Regnault Dallonneau qui devint, par ce mariage, seigneur du Roulet.
Regnault Dallonneau rendit hommage à Louis de Crevant, baron de Preuilly, le 27 octobre 1672. Il eut deux enfants: François, qui suit, et Marie-Madeleine, mariée, le 12 mai 1681, à Jacques de Menars, écuyer, seigneur de Carrière.
François Dallonneau, écuyer, seigneur du Roulet et de Saint-Flovier, eut de son mariage avec Marguerite-Élisabeth Caluze: Marie-Jeanne-Élisabeth, née à Saint-Flovier le 29 mai 1667; Marguerite, née à Saint-Flovier le 3 décembre 1689.
Vers 1790, Jacques Chaspoux, écuyer, seigneur de Verneuil, lieutenant des gardes de Monsieur, acheta la terre du Roulet. En 1705, il obtint des lettres patentes par lesquelles la dénomination de châtellenie de Verneuil fut substituée à celle de châtellenie du Roulet.
Eusèbe-Jacques Chaspoux, marquis de Verneuil, fils aîné de Jacques, secrétaire de la chambre du roi et introducteur des ambassadeurs, fut seigneur du Roulet. Il mourut le 2 janvier 1747, laissant un fils unique, Eusèbe-Félix Chaspoux, marquis de Verneuil et seigneur du Roulet, marié le 24 juin 1743, à Anne-Adélaïde de Harville. Une de ses filles Anne-Isabelle-Michelle, épousa, le 31 janvier 1769, René-Louis-Charles de Menou, marquis de Menou, et eut en dot la terre du Roulet. René-Louis-Charles de Menou mourut le 29 janvier 1822.
Le revenu principal du seigneur du Roulet consistait en une dîme inféodée sur 400 arpents de terre environ, dépendant de la paroisse de Saint-Flovier. La quotité de cette dîme était du 13e sur les blés, chanvres, pois, fèves, etc...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire