Sepmes - Le Petit-Relay

Historique du nom: Le Petit Relay (1558, Archives  37, C654, E223), Petit Relay (XVIIIe siècle, Carte de Cassini), Le Petit Relay (1794, Archives 37, 1Q227, Biens nationaux), Petit Relai (1820, Carte de l'état-major), Petit Relai (1833, Cadastre), Petit Relai (1945, Cadastre), Le Petit Relais (2013, Carte IGN).
Ce fief relevait du château de Sainte-Maure, à foi et hommage lige, et 40 jours de garde. En 1272, il appartenait à Raoul de Betz, chevalier; en 1326, à Guy de Betz; en 1329, à Guillaume de Betz, marié à Isabeau Baillon, fille de Hugues Baillon, chevalier; en 1388, à Guillaume de Betz, fils du précédent; en 1394, à Guyon de Betz; en 1405, à Pierre de Betz; en 1440, à un autre Pierre de Betz, conseiller et chambellan du roi, marié, le 27 novembre 1444, à Catherine de la Jaille, fille de Charles de la Jaille, chevalier, seigneur de La Mothe; en 1502, à Jacques de Betz, chevalier, chambellan du roi, marié en mars 1485, à Madeleine de Brilhac, seigneur de Monts et d'Argy, et de Anne de Tranchelion; en 1505, à Jean de Betz; en 1514, à Louis de Betz; en 1525, à Jean Sauvage, écuyer; en 1537, à Louis du Bois; en 1544, à René de Betz; en 1567, à François d'Aviau, seigneur de Piolant, chevalier de l'ordre du roi, marié, le 25 janvier 1559, à Louise du Bois, fille de Pierre du Bois, seigneur de La Beraudière, et de Renée de Bras-de-Fer. De ce mariage naquirent Louis, qui suit, et François.
Louis d'Aviau, chevalier, seigneur de Relay, de Piolant, de La Hauterne et de Dousse, gentilhomme de la reine Louise de Lorraine, écuyer de la princesse d'Espagne, épousa, par contrat du 13 décembre 1603, Jeanne Martel, fille de Charles Martel, seigneur de Lamarin, maréchal des camps et armées du roi, gouverneur de Châtellerault, et d'Antoinette de Brussac. de ce mariage sont issues: Louise, mariée en 1628 à Jean d'Armagnac, chevalier, seigneur de La Motte-Isoré, premier valet de chambre et maître d'hôtel ordinaire du roi, gouverneur de la ville et du château de Loudun; Françoise, mariée, le 14 avril 1628, à Charles-Martin d'Aloigny, chevalier, seigneur de La Groye, d'Ingrandes et de Marigny, fils de Jacques d'Aloigny, seigneur de Pont-de-Ruan, d'Ingrandes et de La Groye, et d'Isabeau de Marconnay.
François d'Aviau (frère de Louis), chevalier, seigneur de Relay, de La Chèze-Saint-Remi, de La Tour d'Aymée, etc..., chevalier de l'ordre du roi et gentilhomme servant de la reine Catherine de Médicis, épousa, le 10 juillet 1607, Élisabeth de Ferrières, fille d'Antoine de Ferrières, chevalier, seigneur de Champigny-le-Sec, et de Jacqueline Martel de Lamarin. De ce mariage il eut: Louis, baron de Piolant, seigneur de La Chèze-Saint-Remi, Buxeuil, La Brosse, etc..., gouverneur de Loudun et bailli du Loudunois, marié, le 2 juillet 1644, à Dorothée Gauthier, fille de Jacques Gauthier, écuyer, seigneur de La Roche-Gentil, et de Perrine Mesneau; Jacques, qui suit; Élisabeth, femme de Jacques des Housseaux, écuyer, seigneur de Bourgeville et de La Gibottière; Marie, mariée à Louis Richer, chevalier, seigneur du Fresne et de La Faye; Charlotte; Jeanne et Françoise, religieuses.
Jacques d'Aviau, chevalier, seigneur de Relay et du Bois-de-Sanxay, officier du régiment de Persan et chevalier de l'ordre du roi, épousa, le 13 novembre 1647, Anne d'Arsac, fille de René d'Arsac, chevalier, seigneur de Ternay, et d’Élisabeth Le Roux. De ce mariage sont issus: Charles, qui suit; François-Charles, brigadier des gardes du corps du roi, tué à la bataille de Nerwinde en 1694; Louis; Marie-Dorothée et Élisabeth.
Charles d'Aviau, chevalier, seigneur de Relay et du Bois-de-Sanxay, capitaine au régiment de Persan, épousa, le 4 février 1657, Louise Regaud, fille de René Regaud, chevalier, seigneur de Terves, et de Marguerite de Charbonneau. Il eut de ce mariage: Charles-François-Pierre-Louis, qui suit; Jacques, abbé de Noyers; François, capitaine au régiment du Luxembourg.
Charles-François-Pierre-Louis d'Aviau, chevalier, seigneur de Relay, de Cherves et du Bois-de-Sanxay, mourut à Poitiers en 1788, laissant de son mariage, contracté le 6 mars 1731, avec Catherine-Thérèse Perrin: Charles-Jean-Marie, qui suit; Charles-François, archevêque de Bordeaux, pair de France, commandeur de l'ordre du Saint-Esprit, mort le 11 juillet 1826; François-Xavier, décédé en 1796.
Charles-Jean-Marie d'Aviau, chevalier, seigneur de Relay, de Gournay et du Bois-de-Sanxay, lieutenant-colonel de cavalerie, lieutenant de maréchaux de France et chevalier de Saint-Louis, mourut à Poitiers en 1828. Il avait épousé, le 31 juillet 1771, Marie-Françoise de Lauzon de la Poupardière, fille de François-Joseph de Lauzon de la Poupardière et de Marie-Jeanne-Hyacinthe Perrin. De ce mariage naquit un fils unique, Charles-François-Marie d'Aviau, officier au régiment d’Angoulême et chevalier de Saint-Louis, qui épousa, le 22 octobre 1806, Perrine-Renée-Élisabeth Brossier de la Charpagne.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire