Origine des noms de lieux

- Bordebure: nom d'origine médiévale: avec borde métairie et bure qui signifie rouge.
- Breuil (Le): mot de vieux français désignant une petite forêt d'agrément entourée de murs ou de haies. Il provient de brogilum (en bas-latin) ou brogilo (en celtique), deux mots qui désignent un bois où des animaux sauvages pouvaient être chassés.
- Chougne: hauteur arrondie.
- Cougne: hauteur arrondie.
- Mortier (Le): mot dérivé du latin mortarium (boue) qui désigne un endroit humide, une mare abreuvoir mais aussi un gisement de sable.
- Maupas (Le): du latin malus passus, le mauvais passage.
- Ouche: jardin, verger, terre labourable attenant à la maison rurale et entourée de haies, ou morceau de terre de bonne qualité situé près d'un groupe d’habitations.
- Perré: lieu pierreux.
- Perrière (La): carrière de pierre.
- Perruche (La): terrain pierreux, riche en silex.
- Peu (Le): chemin ou route en pente raide.
- Plessis (Le): terrain entouré de haies vives. En ancien français, le plaissié (du latin plexus = branche) était un enclos formé de branches entrelacées.
- Ponceau (Le): du latin ponticellum (petit pont). Pont d’une arche servant à franchir un ruisseau ou un fossé.
- Porteau (Le): portail
- Prouterie (La): lieu fondé par un dénommé Proust. Le suffixe -erie vient du suffixe latin -aria qui voulait dire à peu près propriété de.
- Touche (La): petit bois.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire